Modifier
22
Oct
October 22, 2018, 5:05 pm

Aujourd'hui petit #disciplelit sur une série de fantasy que j'aime beaucoup et qui envoie du bois, Les Archives de Roshar!

Il s'agit d'un cycle de 10 tomes dont trois sont sortis pour le moment (La voie des rois, Le livre des radieux et Oathbringer - ce dernier uniquement VO à l'heure où je vous parle) écrit par Brandon Sanderson, un auteur prolifique qui a aussi fait la série Fils-des-brumes et qui a repris la Roue du temps à la mort de Robert Jordan. (si c'est pas un gage de qualité ça!)

Les deux premiers tomes de cette série ont d’ailleurs reçus plusieurs prix, dont le prix Gemmell ! Mais de quoi que ça cause? Nous sommes dans le monde de Roshar, constitués de plaines désolées, rocailleuses, habitées par des animaux inséctoïdes et des humains qui se livrent des guerres sans fin. Ces plaines sont régulièrement battues par des tempêtes allant toujours dans le même sens, rythmant la vie de leurs habitants, et les forçant à s'en protéger par tous les moyens.

Les légendes de ce monde parlent d'énormes conflits, les Désolations, ayant eu lieux il y a des centaines d'années, ayant ravagé la planète entière, qui opposaient l'humanité, défendue par des Hérauts aux pouvoirs fabuleux, contre des créatures appelées les Néantifères. Après avoir gagné la dernière Désolation, les Hérauts ont pourtant abandonné l'humanité, ne laissant derrière eux que leurs armures et épées magiques...

Nous suivons plusieurs personnages, dont un, Kaladin Béni-des-foudres, guerrier de la caste inférieure, les sombres-iris, dont la vie va être chamboulée par le retour annoncé des ennemis mythiques de l'humanité...

Ces bouquins sont prenants, on a jamais envie d'en décrocher, et j'ai plus d'une fois eu envie de rater mon arrêt de métro pour poursuivre ma lecture! C'est épique dans tout les sens du termes, les personnages sont complexes et attachants, rarement monolithiques.

L'univers et plutôt original, et l'on se surprend à vouloir connaître toute son Histoire, les coutumes de ses habitants et ses recoins les plus cachés.

La traduction est impeccable, ce qui en fait des livres agréables à lire que ça soit en VO ou en VF! Le seul point noir de l'édition française est la séparation en 4 livres des deux premiers tomes.

Les trois premiers tomes sont pleins de rebondissements et de détails formant une histoire riche et intéressante!

De plus, on trouve de très belles illustrations entre certains chapitres, dessinées par Shallan, une des héroïnes.

Bref, ça a le disciple's seal of approval!

Post suivant Post précédent

PLUGINS.JS_COMMENTS.PROVIDERS.DISQUS.COPYRIGHT